Le LBO: Une alternative à l’introduction en bourse

février 18th, 2011 Posted by Actualité juridique boursière, Uncategorized 0 thoughts on “Le LBO: Une alternative à l’introduction en bourse”

Si l’introduction d’une société sur EURONEXT ou ALTERNEXT lui permet d’accroître et de diversifier ses sources de financement, les coûts directs et indirects (rémunération des intermédiaires financiers, coûts administratifs, règles de transparence…) qu’impliquent une telle opération pour la société peuvent la conduire à privilégier une autre alternative, très utilisée depuis les années 2000: un montage LBO.

Un LBO, ou Leveraged Buy Out (Rachat avec effet de levier), est l’achat des actions d’une entreprise, financé par une très large part d’endettement. Concrètement, une holding est constituée pour racheter la société cible en s’endettant. Grâce aux dividendes versés postérieurement par la société cible, la société holding remboursera les emprunts qu’elle a souscris pour financer l’acquisition des titres de la société cible.

Ainsi, la technique du LBO permet de répondre à différentes attentes en s’adressant notamment aux dirigeants actionnaires en place qui souhaitent céder tout ou partie du capital de leur société pour lever des fonds tout en restant aux commandes, mais aussi à des repreneurs extérieurs qui souhaitent reprendre une entreprise avec l’appui de financiers.

La viabilité du montage dépend donc directement de l’aptitude de la société cible à générer des bénéfices récurrents, proportionnels à l’endettement de la holding. L’association de l’équipe de management et des investisseurs financiers est également une des clés majeures du succès de l’opération.

La holding a donc pour vocation de détenir l’intégralité des titres de la cible, et de supporter les emprunts, en vue de financer l’acquisition de ces titres. Les emprunts seront donc garantis par les titres de la société cible.

L’avantage pour les dirigeants et les repreneurs est le même: prendre le contrôle ou une part conséquente d’une entreprise avec un minimum d’apport, l’acquisition étant largement financé par l’emprunt bancaire.

Le LBO arrive à son terme lors de la revente des actions de la société cible et après remboursement des emprunts ayant financé l’acquisition de ces dernières.

Une opération de LBO repose toujours sur un objectif de revente de la société cible à moyen terme via un LBO secondaire ou une introduction en bourse de cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Lissowski Avocats est un cabinet intervenant spécifiquement en droit boursier et financier, contentieux sur les produits financiers ainsi que sur les introductions en bourse.
3, rue Anatole de La Forge
75017 Paris
Tél : 01 58 05 17 20
Mob : 06 60 88 42 56
Fax : 01 58 05 17 29
jl@lissowski-avocats.com
© Lissowski Avocats 2017.