Vente à découvert: l’action Volkswagen, un cas d’école

octobre 29th, 2008 Posted by Actualité juridique boursière, Uncategorized 0 thoughts on “Vente à découvert: l’action Volkswagen, un cas d’école”

Dans une chronique précédente, nous avions évoqué qu’en ces temps de crise, certaines Autorités de marché, dont le gendarme français de la bourse, l’AMF, avaient restreint les règles relatives à la vente à découvert.

Le cas Volkswagen est là pour démontrer, si besoin en était, l’effet pervers de la vente à découvert, forcement décuplé dans la situation d’un effondrement des marchés financiers que nous rencontrons actuellement.

Que s’est-il passé?

Après une première envolée de 147% le 27 octobre, l’action du constructeur allemand  s’est envolée, le 28 octobre, en début de séance, de 93%, pour atteindre 1001 € et 945 € en fin de séance.

A cet instant, la capitalisation boursière de Volkswagen était de 301 milliards de dollars, soit la plus grande capitalisation boursière au monde ! Plus que les rois du pétrole, Exxon-Mobil ou PetroChina, habitués à truster les premières places.

Rappelons que le constructeur allemand a réalisé un bénéfice de 4,1 milliards d’euros l’an dernier, contre 40,6 milliards de dollars à ExxonMobil.

Alors, pourquoi cette hausse vertigineuse du titre Volkswagen?

Elle est liée à un mouvement de panique de fonds spéculatifs mais aussi d’établissements financiers plus traditionnels. En effet, le titre Volkswagen est devenue une denrée rare dimanche dernier lorsque Porche a annoncé qu’elle détenait désormais 74% du capital de Volkswagen.

L’État régional de Basse-Saxe contrôlant déjà 20% des titres du constructeur allemand,  cela voulait dire que le flottant se limitait désormais à 6%.

De très (trop) nombreux vendeurs qui avaient parié sur une baisse du titre, ont du racheter, de façon précipitée, des actions Volkswagen afin de ne pas perdre trop d’argent. Cela a entraîné une explosion du cours, la demande étant très largement supérieur à l’offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Lissowski Avocats est un cabinet intervenant spécifiquement en droit boursier et financier, contentieux sur les produits financiers ainsi que sur les introductions en bourse.
3, rue Anatole de La Forge
75017 Paris
Tél : 01 58 05 17 20
Mob : 06 60 88 42 56
Fax : 01 58 05 17 29
jl@lissowski-avocats.com
© Lissowski Avocats 2017.